Arboquebecium

Corylus heterophylla

Noisetier du Japon



9,95 $

Disponibilité

Indisponible pour le moment

Zone de rusticité

4 (À tester)

Provenance de l'espèce

Extrême-Orient

Arbre mère situé à

Inconnu

Le noisetier du Japon, de par son apparence, est très similaire au noisetier commun (corylus avellana). Ce qui les différencie le mieux sont les feuilles qui sont souvent tronquées à l'apex chez le noisetier du Japon, alors qu'elles sont brièvement acuminées pour ce qui est du noisetier commun. De plus, il est fréquent de voir apparaître des taches brun clair au centre des jeunes feuilles de l'espèce asiatique. Ce noisetier pousse naturellement dans le nord et le centre de la Chine, dans la péninsule coréenne, dans le sud-est de la Sibérie et, bien entendu, au Japon.

Le noisetier du Japon peut pousser dans une grande variété de sols, pourvu que ces derniers soient relativement humides. Malgré tout, il semble avoir une préférence pour les sols loameux qui ne sont ni trop riches, ni trop pauvres. Il s’accommode bien des sols très alcalins, mais ne supporte pas les sols très acides. Il apprécie le plein soleil, mais tolère un ombrage partiel (Plants For A Future, 2012). Dans son aire de répartition naturelle, on le trouve surtout à la lisière des forêts, ainsi que sur les versants de montagne, où il a tendance à former des fourrés très denses.

Cet arbrisseau peut atteindre une taille considérable, lui qui peut mesurer jusqu'à 7 mètres de hauteur. Les tiges, qui se divisent à partir du sol, peuvent faire jusqu'à 20 centimètres de diamètre. Mis à part les chatons mâles qui sont assez voyants au printemps, les fleurs femelles sont très discrètes, elles qui font entre 1 et 3 millimètres de longueur. Les fruits, par contre, sont des plus intéressants...

Effectivement, les noisettes sont comestibles et ces dernières sont cultivées commercialement en Chine. Elles ne sont pas aussi grosses que celles du noisetier commun, mais certaines peuvent néanmoins mesurer jusqu'à 15 millimètres de long.

Cette espèce de noisetier est largement utilisée dans les programmes d'hybridation de noisetiers, car sa rusticité est assez bonne et le goût de ses noisettes est apprécié. Le noisetier du Japon a l'avantage d'être autofertile et peut donc être planté seul. Cependant, on n'est jamais perdant à planter plus d'un individu de la même espèce ; la production de noisettes n'en sera que plus grande et plus constante...