L'Agrile du frêne

Tout ayant rapport avec les arbres indigènes du Québec.

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar JFM » 12 Fév 2013, 21:45

hickorie a écrit:
palustris a écrit:je ne sait pas pour l'agrile mais plusieurs de ces insectes envahisseur proviennent d'asie ou dans certaines région il fait aussi froid qu'ici alors le froid pour les ralentir????


C'est ce qui est souvent véhiculé en tout cas... L'agrile du frêne ne provient pas du sud des États-Unis ?


Ça n'a pas été importé dans une pallette de bois destiné au Dollorama ? (bon provenant de Chine).

Peut-être arrivé en amérique par le sud des USA, ça je ne sais pas.
JFM
 
Message(s) : 324
Inscrit(e) le : 29 Sep 2007, 12:58
Localisation : Saint-Georges, QC. zone 4a

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar palustris » 12 Fév 2013, 23:39

c'est ce que j'avais compris aussi
Avatar de l’utilisateur
palustris
 
Message(s) : 2288
Inscrit(e) le : 26 Avr 2007, 14:50
Localisation : thetford mines zone4

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar hickorie » 13 Fév 2013, 09:25

JFM a écrit:
hickorie a écrit:
palustris a écrit:je ne sait pas pour l'agrile mais plusieurs de ces insectes envahisseur proviennent d'asie ou dans certaines région il fait aussi froid qu'ici alors le froid pour les ralentir????


C'est ce qui est souvent véhiculé en tout cas... L'agrile du frêne ne provient pas du sud des États-Unis ?


Ça n'a pas été importé dans une pallette de bois destiné au Dollorama ? (bon provenant de Chine).

Peut-être arrivé en amérique par le sud des USA, ça je ne sais pas.


Peut-être bien... Je vais m'informer.
Frédérick M. Gladu
B.Sc.A. Architecture de paysage, Université de Montréal
Administrateur du site web et du forum de discussion
Avatar de l’utilisateur
hickorie
Site Admin
 
Message(s) : 1914
Inscrit(e) le : 26 Avr 2007, 12:52
Localisation : Sherbrooke Zone 4a

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar belangerhe » 11 Mars 2013, 19:02

Bonjour,

Je ne crois pas que les froids d'hiver viennent à bout de l'agrile du frêne puisque dans le passé il y a eu une infestation pour les ormes ( maladie Hollandaise de l'orme) avec le scolyte provenant de l'asie. La problèmatique est semblable.

Pour le moment, il existe depuis peu, un SEUL produit anti-parasitaire, un biopesticide, homologué d'urgence par ARLA, ''TREEAZIN''. Classe commerciale.

Pesticide systémique à faible impact puisqu'il provient d'une plante appeler margousier. Margousier vous dit quelque chose ??
Et oui l'huile de NEEM, vendu comme lustrant à feuille ( pas d'homologation pour ce pesticide encore) , tant aimé par les horticulteurs. IL n'est plus sur les marché des détaillants. Bizarre ! Santé Canada aurait-elle des doutes sur les risques sur la santé et sur l'environnement ?

Ce produit sert de moyen de prévention et de moyen de lutte pour les arbres atteint de moins de 30% de la cime.

Pauvre petit frêne, il devra se battre avec la nature pour suivivre....selon mon expérience quelques arbres suivivront comme les ormes d'Amérique......à suivre
belangerhe
 
Message(s) : 1
Inscrit(e) le : 11 Mars 2013, 06:13

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar hickorie » 11 Mars 2013, 19:16

Pour ma part, je vois une différence entre ces deux insectes. Le scolyte européen vit, dans sa région d'origine, sous les mêmes latitudes que celles sous lesquelles nous vivons ici, au Canada. Ce n'est pas le cas de l'agrile du frêne qui vient du sud des États-Unis et qui remonte par ici grâce aux hivers de moins en moins rigoureux. Selon moi, le scolyte européen est plus résistant au froid que l'est l'agrile du frêne. Mais, il est vrai que si cet insecte réussit à s'installer au Québec, il risque fort bien de ne plus rester beaucoup de frênes d'ici quelques décennies...
Frédérick M. Gladu
B.Sc.A. Architecture de paysage, Université de Montréal
Administrateur du site web et du forum de discussion
Avatar de l’utilisateur
hickorie
Site Admin
 
Message(s) : 1914
Inscrit(e) le : 26 Avr 2007, 12:52
Localisation : Sherbrooke Zone 4a

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar epapineau » 03 Juil 2013, 10:51

Bonjour à tous; je travaille avec l'entreprise qui vend le biopesticide. Bien intéressant de vous lire, j'ai pensé contribuer à la discussion sur l'insecte.

L'agrile du frêne est originaire d'Asie de l'Est; (Nord-Est de la Chine, Est de la Russie, Corées, etc.). Le premier foyer d'infestation en Amérique du Nord était dans la région de Windsor-Détroit en 2002, l'insecte était sûrement présent bien avant vu que les populations se sont développées et ont commencé à tuer des arbres avant qu'on comprenne ce qui se passait.

J'ai trouvé un article intéressant sur la mortalité larvaire (et pré-pupaire) durant l'hiver; tout semble indiquer que même avec une période très froide, certaines pré-pupes surviveront pour émerger au début de l'été. Même si la moitié d'entre eux meurent pendant l'hiver, cela n'arrêtera pas l'insecte car une femelle pond 150-250 oeufs par année.

Voici un article bien intéressant qui porte sur les température nécessaires pour la mortalité durant l'hiver.
http://www.fs.usda.gov/Internet/FSE_DOC ... 191794.pdf

Vous devriez voir Toronto, London, Ottawa, Gatineau....Ça fait peur et c'est ce qui s'en vient au Québec.

@Belangerhe - le TreeAzin a reçu l'homologation permanente à l'automne 2012 (autres ravageurs sur l'étiquette!) et c'est un extrait de graines de margousier et non de l'huile. C'est cela qui nous a permis d'obtenir l'homologation car on a isolé l'ingrédient actif pour aller chercher un mode d'action spécifique.

Cet insecte n'a pas fini de sévir; le paysage va changer croyez-moi!
Bonne journée à tous,
Étienne
epapineau
 
Message(s) : 4
Inscrit(e) le : 03 Juil 2013, 10:36

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar drachton » 03 Juil 2013, 11:31

Bonjour,

Nous avons acheté une maison dans le vieux Greenfield Park il y a 2 ans. Il y a plusieurs grands arbres sur le terrain, mais c'est seulement cette année que nous avons pris le temps d'identifier les essences. Nous avons réalisé que nous avons 5 frênes et 1 orme parmis nos arbres, dont 3 frênes qui sont relativement jeunes (environ 15cm de DHP). L'orme fait environ 45cm de DHP.

Est-ce qu'il y a de l'espoir pour ces arbres ou sont-ils réellement condamnés? Devrions nous couper les jeunes frênes pendant qu'il est toujours relativement facile de le faire?

Merci.
drachton
 
Message(s) : 11
Inscrit(e) le : 03 Juil 2013, 10:45
Localisation : Greenfield Park z5

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar KMO » 04 Juil 2013, 06:33

Pour ma part, on coupe un arbre qu'en dernier recours...alors je vous le déconseille.
Restez positif, il y a peut-être une solution ?
Avatar de l’utilisateur
KMO
 
Message(s) : 248
Inscrit(e) le : 06 Mai 2013, 20:35
Localisation : Drummondville

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar drachton » 09 Juil 2013, 13:06

Cet article parle de 2500$ pour le traitement au TreeAzin de 13 arbres. C'est près de 200$ de l'arbre. Pour un arbre mature, c'est un coût justifiable, mais pour des arbres jeunes, je trouve que c'est plus difficile à justifier. Sans compter qu'il n'y a pas de certitude que ces traitements ne seront pas requis à vie.

Sans traitement, voici le genre de résultat qui semble se dessiner:

Avant:
Image

Après:
Image
drachton
 
Message(s) : 11
Inscrit(e) le : 03 Juil 2013, 10:45
Localisation : Greenfield Park z5

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar Arbolab » 20 Juil 2013, 08:18

Bonjour à vous tous,

Bien que le climat joue un rôle pour la survie de certains insectes lors de nos hivers, l'agrile du frêne est passablement bien acclimaté à nos conditions pour résister à ceux-ci. D'ailleurs, comme la larve demeure à l'intérieur du tronc tout le long de son cycle(2 ans généralement), elle bénéficie d'une protection supplémentaire à cet égard. Son pays d'origine est effectivement l'Asie mais il a été observé pour la première à Détroit, au Michigan, en 2002 ainsi qu'à Windsor , en Ontario , la même année. La différence que nous avons avec l'Asie c'est que dans cette région, il y a des prédateurs naturels qui existent. Tandis qu'ici, il n'y a en aucun. Même les oiseaux ne l'attaquent pas(il ne peuvent pas l'identifier!).Hélas, comme c'est le cas bien souvent, si le parasite s'installe facilement, ce n'est pas le cas pour le prédateur; lui, il ne passerait pas l'hiver ici! Nous sommes donc pris avec lui pour un bout j'ai bien l'impression.....
Arbolab
 
Message(s) : 20
Inscrit(e) le : 07 Juil 2012, 07:02
Localisation : Châteauguay

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar Arbolab » 20 Juil 2013, 08:51

Bonjour Drachton,
Greenfield Park est effectivement dans la zone affectée par l'agrile du frêne. L'avantage de vos jeunes arbres c'est qu'ils sont plus vigoureux que les plus âgés et donc mieux équipés pour se défendre contre les agresseurs(si ces arbres sont en bonne santé). Il ne faut donc rien abattre pour l'instant !! Les traitements à l'huile de Neem demeurent la meilleure des solutions. Un traitement est requis aux deux ans seulement. Toutefois, il faudra le répéter l'intervention sur une longue période dans la vie de l'arbre si on désire les préserver. Quant à votre orme, il est, malheureusement, sur la liste des arbres vulnérables . La majorité d'entre-eux ont déjà disparus du décor depuis les années 40 à cause d'une maladie nommée' Maladie Hollandaise de l'Orme'. Celle-ci est provoquée par un insecte ( qu''on appèlle scolyte) et qui est vecteur d'un champignon mortel pour l'arbre. Il n'y a pas de solutions miracles pour les préserver mais si vous en faites une priorité ,veillez à ce qu'ils reçoivent un suivi régulier, qu'ils ne manquent jamais d'eau(je sais, ce n'est pas évident de gérer cela) que toutes branches jaunissantes soient enlevées promptement et de ne laisser aucun élément les stresser d'avantage(taille sévère par exemple). À partir de là, il ne vous reste qu'à vous croiser les doigts en espérant qu'ils auront une longue vie!
Arbolab
 
Message(s) : 20
Inscrit(e) le : 07 Juil 2012, 07:02
Localisation : Châteauguay

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar drachton » 24 Juil 2013, 09:37

Bonjour Arbolab,

Merci de vos précisions. Au sujet des frênes, nous avons déjà discuté avec nos voisins afin de partager les coûts de TreeAzin pour préserver un frêne mature sur la ligne de propriété. Les 2 autres sont plus petits, et je crois que nous allons laisser la nature suivre son cour et les remplacer par des essences non vulnérables le moment venu. D'ailleurs nous avons remarqué que plusieurs des frênes de notre quartier ont des cimes dégarnies cette année, nous n'aurons peut-être pas longtemps à attendre...

Pour l'orme, je lisais que certains produits peuvent être injectés pour prévenir l'apparaition de la maladie (Arbotect, Dutch Trig), savez-vous si ces traitements sont efficaces?
drachton
 
Message(s) : 11
Inscrit(e) le : 03 Juil 2013, 10:45
Localisation : Greenfield Park z5

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar Arbolab » 25 Juil 2013, 21:05

ll existe deux traitements différents contre la maladie hollandaise de l'orme dont un est bio( le dutch trig)et l'autre chimique(arbotec). Entre les deux, le premier est nettement supérieur en plus d'être bio( ce sont des conidiospores de Verticillium albo-atrum, un pathogène a faible impact). Le vaccin doit être fait une fois par année , tôt au printemps idéalement. Toutefois, ce vaccin ne guérit pas la maladie si elle est déjà installée. Il faut donc traiter en préventif. Alors, si votre orme est encore en bonne santé et désirez le préserver, n'attendez pas trop avant de le faire traiter. Ce sont des arbres d'une beauté et d'une rareté exceptionnelles. Je crois sincèrement que l'investissement en vaut la peine. Il y a peu d'entreprises qui proposent ce service mais je sais qu' Arbofolia dispose de l'équipement et de la compétence pour effectuer le traitement . Vous trouverez facilement leurs coordonnées sur internet.
Bon succès!
Arbolab
Arbolab
 
Message(s) : 20
Inscrit(e) le : 07 Juil 2012, 07:02
Localisation : Châteauguay

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar joe_frechette » 19 Sep 2013, 08:16

Arbolab a écrit:Bonjour à vous tous,

Bien que le climat joue un rôle pour la survie de certains insectes lors de nos hivers, l'agrile du frêne est passablement bien acclimaté à nos conditions pour résister à ceux-ci. D'ailleurs, comme la larve demeure à l'intérieur du tronc tout le long de son cycle(2 ans généralement), elle bénéficie d'une protection supplémentaire à cet égard. Son pays d'origine est effectivement l'Asie mais il a été observé pour la première à Détroit, au Michigan, en 2002 ainsi qu'à Windsor , en Ontario , la même année. La différence que nous avons avec l'Asie c'est que dans cette région, il y a des prédateurs naturels qui existent. Tandis qu'ici, il n'y a en aucun. Même les oiseaux ne l'attaquent pas(il ne peuvent pas l'identifier!).Hélas, comme c'est le cas bien souvent, si le parasite s'installe facilement, ce n'est pas le cas pour le prédateur; lui, il ne passerait pas l'hiver ici! Nous sommes donc pris avec lui pour un bout j'ai bien l'impression.....


Bonjour,
comme certain le savent ici, les oiseaux passent avant les végétaux dans ma vie! Le lien suivant (en anglais) parle de 2 espèces qui semblent profiter de l'augmentation de la population d'agrile. Des débuts modestes mais comme cité, les prédateurs mettent souvent plus de temps à s'adapter. http://www.nrs.fs.fed.us/news/release/w ... rs-and-eab
Localisation: Ville-Marie, Témiscamingue, Qc
Zone 3 officiellement, peut-être 3B?
Avatar de l’utilisateur
joe_frechette
 
Message(s) : 204
Inscrit(e) le : 10 Déc 2008, 23:09
Localisation : Ville-Marie, Qc

Re: L'Agrile du frêne

Messagepar perma » 20 Sep 2013, 20:53

joe_frechette a écrit:
Arbolab a écrit:Bonjour à vous tous,

Bien que le climat joue un rôle pour la survie de certains insectes lors de nos hivers, l'agrile du frêne est passablement bien acclimaté à nos conditions pour résister à ceux-ci. D'ailleurs, comme la larve demeure à l'intérieur du tronc tout le long de son cycle(2 ans généralement), elle bénéficie d'une protection supplémentaire à cet égard. Son pays d'origine est effectivement l'Asie mais il a été observé pour la première à Détroit, au Michigan, en 2002 ainsi qu'à Windsor , en Ontario , la même année. La différence que nous avons avec l'Asie c'est que dans cette région, il y a des prédateurs naturels qui existent. Tandis qu'ici, il n'y a en aucun. Même les oiseaux ne l'attaquent pas(il ne peuvent pas l'identifier!).Hélas, comme c'est le cas bien souvent, si le parasite s'installe facilement, ce n'est pas le cas pour le prédateur; lui, il ne passerait pas l'hiver ici! Nous sommes donc pris avec lui pour un bout j'ai bien l'impression.....


Bonjour,
comme certain le savent ici, les oiseaux passent avant les végétaux dans ma vie! Le lien suivant (en anglais) parle de 2 espèces qui semblent profiter de l'augmentation de la population d'agrile. Des débuts modestes mais comme cité, les prédateurs mettent souvent plus de temps à s'adapter. http://www.nrs.fs.fed.us/news/release/w ... rs-and-eab


C'est très intéressant et prometteur. En espérant que l'équilibre naturel se fera éventuellement.

Je me demandais : quels sont les prédateurs de l'agrile en Asie et ne pourrait-on pas en importer ici ?
perma
 
Message(s) : 470
Inscrit(e) le : 22 Avr 2013, 15:31
Localisation : Saint-Daniel (4a)

PrécédentSuivant

Retour vers Les arbres indigènes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC-5 heures