Noyers cendrés dépérissant rapidement

Tout ayant rapport avec les arbres indigènes du Québec.

Re: Noyers cendrés dépérissant rapidement

Messagepar hickorie » 25 Août 2013, 07:50

Je confirme maintenant que le peuplement de noyers cendrés que j'avais initialement observé présente plusieurs signes du chancre du noyer cendré. Le feuillage est très clairsemé en cime et il y a la présence de plusieurs branches mortes. Dans le bas du tronc, il y a des taches noires et l'écorce se détache facilement.

Hier, j'ai observé environ une cinquantaine d'individus et aucun ne présentait pas les signes de la maladie. Quelques uns étaient encore en forme, mais présentaient tout de même des taches noires sur l'écorce et un feuillage un peu moins abondant qu'un arbre sain...

Je pense que nous assistons à la disparition d'une espèce et que dans 20 ou 30 ans, nous parlerons de cette espèce comme nous parlons aujourd'hui du châtaignier d'Amérique par exemple. Sauf que cette fois-ci, nous sommes directement impliqués...
Pièces jointes
Chancre_du_noyer_cendre01.JPG
Au premier plan, un arbre tué par la maladie. En arrière-plan, un autre noyer cendré en train de succomber.
Chancre_du_noyer_cendre01.JPG (580.93 Kio) Consulté 3534 fois
Chancre_du_noyer_cendre02.JPG
Mort en cime.
Chancre_du_noyer_cendre02.JPG (466.7 Kio) Consulté 3534 fois
Chancre_du_noyer_cendre03.JPG
Feuillage et clairsemé et présence de nombreuses branches mortes en cime.
Chancre_du_noyer_cendre03.JPG (496.61 Kio) Consulté 3534 fois
Chancre_du_noyer_cendre04.JPG
Présence de taches noirâtres dans le bas du tronc et détachement de l'écorce.
Chancre_du_noyer_cendre04.JPG (548.13 Kio) Consulté 3534 fois
Frédérick M. Gladu
B.Sc.A. Architecture de paysage, Université de Montréal
Administrateur du site web et du forum de discussion
Avatar de l’utilisateur
hickorie
Site Admin
 
Message(s) : 1914
Inscrit(e) le : 26 Avr 2007, 12:52
Localisation : Sherbrooke Zone 4a

Re: Noyers cendrés dépérissant rapidement

Messagepar Frenard » 25 Août 2013, 10:13

Hier je vésitait un ami à Boisbriand. Sur sa propriété il y a aussi un beau Noyer Centré...je devrais dire presque beau ! Depuis deux ans, il dépéri à vue d'oeil et sans le moindre doute, il est affecté par le chancre du Noyer Cendré. Il sera abattu à l'automne (pas l'ami, mais son arbre...).

Il a quelques jeunes pousses d'une dizaine d'années qui prendront la relève. J'ai moi-même transplanter des jeunes pousses de chez lui et obtenu plusieurs semences. Toutefois son bel arbre n'a presque pas produit l'an passé.

Est ce possible que la maladie s'attaque surtout aux sujets adultes. Pour préserver cette espèce, certaines personnes préconiseraient d'en faire pousser à plusieurs endroits et d'éviter de surpeupler un endroit afin d'éviter leurs disparitions.

Mais c'est d'une tristesse de voir un boisé ou un peuplement de noyers adultes aller vers une telle fin !
Frenard
 
Message(s) : 45
Inscrit(e) le : 12 Jan 2013, 01:13
Localisation : Ste-Marguerite Lac-Masson ; zone 3

Re: Noyers cendrés dépérissant rapidement

Messagepar Bois-Barré » 05 Sep 2014, 08:17

J'avais un jeune noyer cendré pétant de santé (4 à 5 pouces DHP) envers lequel j'avais de grands espoirs qu'il offre une meilleure résistance au chancre. Autour de lui, une bonne demi douzaine de jeunes noyers cendrés d'entre 4 à 12 pieds de haut, tous atteints, certains sur le bord de crever. Lui n'avait rien.

J'ai remarqué en fin de semaine que ce noyer n'est plus pétant de santé... Le feuillage est encore impeccable en apparence mais je remarque qu'au tronc il commence à être atteint de manière visible. Et il n'a pas encore produit de noix... Maintenant que tous mes noyers matures sont morts, il ne me reste que des semis qui poussent par-ci, par-là dans le gazon ou ailleurs.

Ce que je remarque : comme pour tous les champignons, celui du noyer semble avoir moins d'emprise lorsque le noyer est exposé au soleil et au vent, et qu'il est très bien aéré. J'ai eu un jeune noyer qui a tuffé plusieurs années en présentant des symptômes différents tout en étant atteint. Plus mes noyers étaient dans un milieu humide et fermé, moins longtemps ils tuffaient.
Bois-Barré
 
Message(s) : 330
Inscrit(e) le : 06 Août 2014, 04:12

Précédent

Retour vers Les arbres indigènes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC-5 heures