Probabilité de survie d'un érable rouge

Tout ayant rapport avec les arbres indigènes du Québec.

Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar perma » 22 Sep 2014, 11:26

Hier j'ai transplanté un magnifique érable rouge au feuillage d'un rouge époustoufflant. L'arbre fait environ 15 pieds de haut, avec un tronc d'un diamètre de près de deux pouces. J'ai fait ce que j'ai pu pour conserver le plus de racines, mais j'ai dû en couper plusieurs, si bien que la motte de terre totale était de près de deux pieds de large par un pied de profond, peut-être un peu moins d'un pied même.

J'ai transplanté l'arbre à un endroit où le sol est très peu profond, peut-être 9 pouces avant la roche-mère (j'aurais pu le mettr ailleurs, mais je veux profiter de la vue devant la maison). J'ai mis un peu de compost dans le fond, déposé l'arbre et mis des poids sur la motte pour le retenir.

Croyez-vous que les chances de survie sont bonnes, considérant le peu de racines et la faible profondeur du sol ? Et est-ce que je peux ajouter progressivement un peu de terre à tous les ans pour éventuellement compenser la faible profondeur du sol à cet endroit ?
perma
 
Message(s) : 470
Inscrit(e) le : 22 Avr 2013, 15:31
Localisation : Saint-Daniel (4a)

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar KMO » 22 Sep 2014, 18:09

Je crois que ses chances de survivre sont bonnes à ce moment de l'année.
Il serait bon de planter des tuteurs pour s'assurer que l'arbre ne bouge pas
au vent. Quant au sol je ne m'en ferait pas pour cela et surtout il ne faut
pas renchausser le pied de l'arbre car il en s'ouffrerait.

Bonne chance !
Avatar de l’utilisateur
KMO
 
Message(s) : 248
Inscrit(e) le : 06 Mai 2013, 20:35
Localisation : Drummondville

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar palustris » 22 Sep 2014, 18:47

Assez bonne chance de réussite met du paillis pour empêcher le sol de geler trop profond
et comme le dit KMO des tuteurs pour le stabiliser
arrose le si il est plusieurs jour sans pluie durant la première année.
quel type de sol y a t'il sur la roche ca se draine bien ou non faudrais pas trop arroser non plus.
Avatar de l’utilisateur
palustris
 
Message(s) : 2288
Inscrit(e) le : 26 Avr 2007, 14:50
Localisation : thetford mines zone4

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar BelleGueule » 23 Sep 2014, 13:45

À court terme, i.e. cette année et l'année prochaine, garde le sol humide sans être détrempé, un peu de compost en surface, trouve une façon de le garder droit puisque le sol est peu profond, quelques blocs de béton et câbles en acier. Réduire le nombres de branches ou leurs longueurs pour réduire la demande en eau et l'emprise du vent. Mais pendant plusieurs années, l'arbre va être sensible au chablis si il n'est pas protégé des grands vents.
BelleGueule
 
Message(s) : 70
Inscrit(e) le : 05 Nov 2008, 21:08
Localisation : Montréal, St-Donat

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar nitrate » 23 Sep 2014, 17:31

Avec de bons soins et beaucoup d'amour...
T'as toutes les chances de réussir (si tu as fais une bonne job...), mais la plaine n'est pas réputé pour sa reprise rapide car elle stagne souvent longtemps après la transplantation.
Les poids sur la motte moi ché pas? :? compression des racines... eum pas certain, j'opterais plutôt pour plusieurs haubans tout le tour en n'oubliant pas de lui laisser quand même un petit lousse pour ne pas lui créer une béquille. :wink:
Si tu as respecté son orientation d'origine (points cardinaux) c'est le top.
Du moment qu'il ya assez de neige, renchausse-le en masse tout le tour sans compacter la neige pour réduire le mordant du gel sur la motte.
Pour ce qui est de réduire sont feuillage pour limiter la perte d'eau, plusieurs écoles de pensés la-dessus... :cry:
Moins de feuillage= moins de photosynthèse et par conséquant moins de nutriments produits= enracinement moins rapide.
Le best c'est de laisser l'arbre décider lui même des branches qu'il veut laisser mourir.(et yen aura peut-être pas tant que ça...)
Aussi, si tu es capable de te trouver une couple de plans de caraguana (fixateur d'azote) pour planté proche, ça fit ben avec toute :wink:

Très important: si son tronc côté sud sud ouest est exposé au soleil cet hiver, penser à le protéger des rayons directs de galarneau dans le cas ou, dans son emplacement d'origine il n'en avait pas, car il va plaquer presque certain du à une insolation hivernale...
Avatar de l’utilisateur
nitrate
 
Message(s) : 87
Inscrit(e) le : 13 Avr 2014, 15:49
Localisation : Mauricie zone 4b

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar perma » 29 Sep 2014, 15:38

Merci beaucoup pour les suggestions !

J'ai planté un petit tuteur de bois, mais j'ai aussi gardé quelques poids pour tenir les racines. Je vais garder le tout bien arrosé. Je vous tiendrai au courant du résultat l'année prochaine.
perma
 
Message(s) : 470
Inscrit(e) le : 22 Avr 2013, 15:31
Localisation : Saint-Daniel (4a)

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar nitrate » 29 Sep 2014, 20:59

Oublie pas le soleil sur le tronc dans le cas ou il n'en avait pas.
Avatar de l’utilisateur
nitrate
 
Message(s) : 87
Inscrit(e) le : 13 Avr 2014, 15:49
Localisation : Mauricie zone 4b

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar Habitant » 06 Nov 2014, 18:38

Moi, je te conseillerais d'injecter de la cendre de bois autour de la motte. Je mets de la cendre autour de petits chênes et autres feuillus que je souhaite voir croître le plus rapidement possible et ça marche. Je fais de 3 à une dizaine de petits trous, dépendamment de la grosseur de l'arbre, de 1/2 à 3/4 de pouce de diamètre par un pied de profondeur à la limite des branches et j'y mets, je dirais, environ 25ml de cendre par trou.

Mon père épandait la cendre du feu de la cabane à sucre sur une dizaine d'érables autour de la cabane et je dirais, sans exagérer, que la croissance de ces érables étaient au moins 2 fois celles qui n'avaient pas de cendre. Je pense même qu'il y avait trop de cendre mais puisque c'était épandu en surface, une certaine partie partait en ruissellement.
Avatar de l’utilisateur
Habitant
 
Message(s) : 132
Inscrit(e) le : 20 Oct 2008, 18:51
Localisation : Dollard-des-Ormeaux

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar BelleGueule » 07 Nov 2014, 12:20

Voir le lien suivant pour l'utilisation de cendre de bois.
http://www.irda.qc.ca/assets/documents/ ... endres.pdf
Produit intéressant pour la fertilisation, les différents oligo-éléments et la neutralisation des sols.
BelleGueule
 
Message(s) : 70
Inscrit(e) le : 05 Nov 2008, 21:08
Localisation : Montréal, St-Donat

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar Bois-Barré » 07 Nov 2014, 12:57

Je me demande comment les cendres « interagissent » avec les champignons du sol. Peuvent-elles plutôt nuire auxdits champignons ?
Car j'aurais tendance à préférer les mycorhizes sur les racines lors de la plantation plutôt que des cendres, bien que je reconnaissance que les cendres offrent des minéraux nécessaires à la plante (ex.: potassium).
Perso, j'ai transplanté certains arbustes cet automne, certains avaient très peu de racines, et je leur ai foutu de l'hormone d'enracinement (de la 3) sur les blessures...On verra...
Bois-Barré
 
Message(s) : 330
Inscrit(e) le : 06 Août 2014, 04:12

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar Habitant » 07 Nov 2014, 13:00

Merci Bellegueule,

Cet article semble très intéressant. Je vais le lire avec attention.
Avatar de l’utilisateur
Habitant
 
Message(s) : 132
Inscrit(e) le : 20 Oct 2008, 18:51
Localisation : Dollard-des-Ormeaux

Re: Probabilité de survie d'un érable rouge

Messagepar BelleGueule » 07 Nov 2014, 16:56

Pas de réponse clair, avec toutes les documentations...
Toutefois, si je résume ce qu j'ai compris,
en quantité raisonnable(?), si ton sol est plutôt acide et pauvre, cela va l'améliorer sans vraiment nuire au mycorhizes puisque l'amélioration du PH va aider la prolification des mycorhizes.
Toutefois il est vrai qu'une grande quantité de cendre va nuire au mycorhizes.
Mais il existe certaines mycorhizes qui permettent de remettre en valeur des dépôts de cendres, provenant de la combustion de charbon dans les centrales.

Personnellement j'en étends à la volée sur mon terrain(sableux) au lieu de l'engrais.
Mais je crois qu’on peut aller jusqu’à 9-10 tonnes à l’hectare donc si je calcule bien 1lb pour 6 pieds carré(2’X3’)

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... 1051.x/pdf
http://epubs.icar.org.in/ejournal/index ... 19504/9750
http://mycorrhizae.org.in/index.php?opt ... e=&search=
http://www.sciencedirect.com/science/ar ... 7109001579
BelleGueule
 
Message(s) : 70
Inscrit(e) le : 05 Nov 2008, 21:08
Localisation : Montréal, St-Donat


Retour vers Les arbres indigènes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC-5 heures

cron