BOIS IMPUTRESCIBLE

Rencontres/Échanges/Discussions générales.

BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar KMO » 03 Août 2014, 11:07

On dit que l'Aulne est un bois qui ne pourrit pas.
Le cèdre est reconnu pour avoir aussi cette qualité.
La Pruche, le Pin, l'Épinette etc... sont aussi résistants.

Dans le cas d'utilisation de piquets dans un sol marécageux
quelqu'un peut-il me dire quel est le plus résistant et pouvez vous me
mettre les sortes du plus résistant au moins résistant ?
Avatar de l’utilisateur
KMO
 
Message(s) : 248
Inscrit(e) le : 06 Mai 2013, 20:35
Localisation : Drummondville

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar palustris » 03 Août 2014, 22:43

tout les bois finissent par pourrir dans des condition humide mais certain durent beaucoup plus longtemps que d'autres
je ne sait pas si tu as déjà remarqué mais les piquets pourrissent toujours a la jonction du sol et de l'air la partie planté dans le sol étant en meilleure état que le (collet) du piquet
il faut aussi penser disponibilité et prix, par exemple le bois de teck est extrêmement résistant a la pourriture mais c'est un bois tropical qui coûte cher .
le bois de robinier aussi serait très résistant mais ou peut-on en trouver?
le chêne blanc aussi a un bois résistant a la pourriture mais étant donné la rareté la clôture va couter $$$$
le bois d'aulne au Québec est rarement de taille suffisante pour en faire des piquets de clôture
Traditionnellement on utilise le thuya ou Cèdre pour faire des piquets et des pieux de clôture c'est abondant et bon marché et assez résistant a la pouriture.

j'aimerais pouvoir être plus précis mais je crois que la résistance a la pourriture dépend de plusieurs facteurs autre que la seule espèce, vitesse de croissance de l'arbre temps ou l'arbre a été coupé etc .
Avatar de l’utilisateur
palustris
 
Message(s) : 2320
Inscrit(e) le : 26 Avr 2007, 14:50
Localisation : thetford mines zone4

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar KMO » 04 Août 2014, 05:58

je ne sait pas si tu as déjà remarqué mais les piquets pourrissent toujours a la jonction du sol et de l'air


Intéressant! la partie enterrée ou submergée résisterait plus...
Mais mon but est de mettre des piquets comme point de repère, pour identifier un secteur.
La grosseur des aulnes est suffisante pour cela et sont abondantes là où je suis.
Le cèdre est rare et je ne veux pas investir pour cela.
Le robinier et chêne blanc, intéressant à savoir même si ce n'est pas une option.
Avatar de l’utilisateur
KMO
 
Message(s) : 248
Inscrit(e) le : 06 Mai 2013, 20:35
Localisation : Drummondville

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar hickorie » 04 Août 2014, 05:59

Complètement d'accord avec palustris.

Ce que je peux dire cependant, c'est que, dans le sol, la pruche du Canada est très bonne. J'avais fait un module de bois qui allait sous la terre, afin d'y disposer des arbres et de pouvoir les récupérer facilement. C'était en pruche du Canada et, après huit ans, tout était en assez bonne condition (j'ai récolté les arbres ce printemps).
Frédérick M. Gladu
B.Sc.A. Architecture de paysage, Université de Montréal
Administrateur du site web et du forum de discussion
Avatar de l’utilisateur
hickorie
Site Admin
 
Message(s) : 1916
Inscrit(e) le : 26 Avr 2007, 12:52
Localisation : Sherbrooke Zone 4a

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar Habitant » 04 Août 2014, 20:26

Comme fils de cultivateur, je peux dire que nous n'avons jamais considéré autre chose que du cèdre pour les piquets de clôture. Je dirais que la durée de vie d'un piquet de cèdre est de l'ordre de 30 à 40 ans. J'étais en Ohio récemment où il n'y a pratiquement pas de cèdre et ils se servent de robinier faux-acacia qui est commun là-bas comme piquet de clôture. Je n'avais jamais entendu parler de l'aulne cependant. Son faible diamètre à maturité en est surement la raison.
Avatar de l’utilisateur
Habitant
 
Message(s) : 136
Inscrit(e) le : 20 Oct 2008, 18:51
Localisation : Dollard-des-Ormeaux

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar KMO » 05 Août 2014, 05:14

Merci Hickorie et Habitant !
C'est vrai que la pruche est excellente au sol et que pour les clotures, le cèdre a fait ses preuves.
Si c'était possible, je planterait un piquet de chaque espèces, les uns à côté des autres,
( cèdre, pruche, chêne, aulne, etc. ) et j'attendrait 40, 60, 80 ans pour voir l'évolution...
et j'ajouterait peut-être même une traverse de chemin de fer ( chêne imprégné au créosote ).
Mais je ne vivrais pas assez vieux pour voir le résultat.
En fait, je réalise que toutes les réponses que vous m'avez donné sont bonnes. Merci !
Avatar de l’utilisateur
KMO
 
Message(s) : 248
Inscrit(e) le : 06 Mai 2013, 20:35
Localisation : Drummondville

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar Bois-Barré » 06 Août 2014, 04:22

Je ne ferais pas confiance à l'aulne rugueux en tout cas, ça semble au contraire se décomposer très facilement chez moi.

Après le cèdre, je ferais confiance à la pruche puis au mélèze. Ce dernier est d'ailleurs de plus en plus utilisé pour des patios etc. à cause de ses propriétés durables.
Bois-Barré
 
Message(s) : 337
Inscrit(e) le : 06 Août 2014, 04:12

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar KMO » 06 Août 2014, 19:13

Je ne ferais pas confiance à l'aulne rugueux en tout cas, ça semble au contraire se décomposer très facilement chez moi.


C'est possible, mais j'ai des aulnes près d'un ruisseau et je ramasse souvent du bois
complètement submergé et parfois même sous une bonne épaisseur de boue.
Je ne peux pas dire si ce bois est de l'aulne mais il est lourd, dur et loin de la
pourrissure et cela depuis bien des années...

Je ne suis pas sûr, il faudra que j'essaie cela. :?
Avatar de l’utilisateur
KMO
 
Message(s) : 248
Inscrit(e) le : 06 Mai 2013, 20:35
Localisation : Drummondville

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar pom » 06 Août 2014, 21:36

on peut ajouter le mélèze à la liste
pom
 
Message(s) : 30
Inscrit(e) le : 11 Sep 2011, 21:45
Localisation : Montérégie

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar palustris » 07 Août 2014, 20:31

Comme on parlait de bois qui pourrit difficilement j'ai repensé un endroit que j'ai visité cet été
un moulin a eau
IMG_4990 (800x600).jpg
roue a godet du moulin a farine des Aulnaies
IMG_4990 (800x600).jpg (280.96 Kio) Consulté 43416 fois

la roue est en chêne blanc et a ce qu'on dit elle peut durer près d'une centaine d'année
Avatar de l’utilisateur
palustris
 
Message(s) : 2320
Inscrit(e) le : 26 Avr 2007, 14:50
Localisation : thetford mines zone4

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar Habitant » 08 Août 2014, 04:59

En effet, le chêne blanc est le meilleur bois pour résister à la pourriture. J'ai eu à travailler sur une étude portant sur la réouverture du canal Soulanges dans la région de Coteau-du-lac et tout le bois des écluses était en chêne blanc. Bien que ces écluses aient été construites en 1896, le bois est encore dans un état satisfaisant.

L'an dernier au printemps, j'ai acheté du chêne blanc de Goodfellow à Boucherville pour remplacer les planches pourries d'un banc de patio dont j'étais tanné de teindre à tout bout de champs. Je n'ai mis aucune protection dessus. Je vais prendre des photos à tous les ans afin de voir son évolution.
Pièces jointes
grand banc, mai 2014, petit.jpg
banc en chêne blanc, installé au printemps 2013
grand banc, mai 2014, petit.jpg (210.79 Kio) Consulté 43411 fois
Avatar de l’utilisateur
Habitant
 
Message(s) : 136
Inscrit(e) le : 20 Oct 2008, 18:51
Localisation : Dollard-des-Ormeaux

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar KMO » 08 Août 2014, 05:46

:D
Alors le '' Champion '' est le chêne blanc et il vient en tête de liste, ensuite il y a le cèdre en 2e place
puis la pruche, le robinier, le mélèse, etc...

Merci !
Avatar de l’utilisateur
KMO
 
Message(s) : 248
Inscrit(e) le : 06 Mai 2013, 20:35
Localisation : Drummondville

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar hickorie » 09 Août 2014, 06:51

D'après moi, le robinier pourrait peut-être venir avant dans ta liste. Dans les bois non indigènes et qui ne poussent pas au Québec, je crois que les vrais champions sont le thuya géant (thuja plicata) et le teck. Mais, ils coûtent vraiment très chers et c'est clair que je ne prendrais jamais ça pour faire des piquets de clôture !

Avec mon père, j'ai déjà recouvert une maison complète de bardeaux de thuya géant. Ceux-ci étaient garantis (avec aucune protection) pour un siècle ou cent ans !
Frédérick M. Gladu
B.Sc.A. Architecture de paysage, Université de Montréal
Administrateur du site web et du forum de discussion
Avatar de l’utilisateur
hickorie
Site Admin
 
Message(s) : 1916
Inscrit(e) le : 26 Avr 2007, 12:52
Localisation : Sherbrooke Zone 4a

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar KMO » 10 Août 2014, 06:15

le robinier pourrait peut-être venir avant dans ta liste


Intéresssant !
Peut-on considérer les féviers aussi comme ''résistants'' ?
Avatar de l’utilisateur
KMO
 
Message(s) : 248
Inscrit(e) le : 06 Mai 2013, 20:35
Localisation : Drummondville

Re: BOIS IMPUTRESCIBLE

Messagepar Lea Cuisine » 12 Mai 2022, 07:35

J'ai toujours considéré le robinier comme imputrescible mais à tort peut-être !
J'aime la nature mais aussi La cuisine !
Lea Cuisine
 
Message(s) : 1
Inscrit(e) le : 12 Mai 2022, 07:21

Suivant

Retour vers Général

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 27 invité(s)

Information

L’équipe • Le fuseau horaire est UTC-5 heures