Arboquebecium

Corylus americana

Noisetier d'Amérique



7,95 $

Ajouter

Disponibilité

En stock

Zone de rusticité

4a (Vérifié avec succès dans cette zone)

Provenance de l'espèce

Est de l'Amérique du Nord

Arbre mère situé à

Sainte-Catherine-de-Hatley, Québec

Le noisetier d'Amérique ne se rencontre que très rarement au Québec où il est endémique à la région de la baie Missisquoi. Il a un port arrondi, composé de branches fortement érigées devenant étalées avec l'âge (Dumont, 2005). La meilleure façon de le différencier de son cousin indigène, le noisetier à long bec (corylus cornuta), est d'observer les pétioles et rameux. Ceux du noisetier d'Amérique sont pubescents, alors que ceux du noisetier à long bec sont « généralement glabres » (Farrar, 1995). Pour le reste, ils sont assez semblables, bien que le noisetier américain soit plus petit que le noisetier à long bec. Effectivement, le premier peut mesurer jusqu'à quatre mètres de hauteur, comparativement à huit mètres pour le deuxième.

Les feuilles sont vert foncé en été et jaune orangé en automne. Les fruits sont des noisettes comestibles faisant environ 12 mm de longueur. Elles sont de la même dimensions que celles du noisetier à long bec. Plusieurs animaux s'en nourrissent. Parmi eux, on compte les écureuils, le cerf de Virginie, le dindon sauvage, ainsi que plusieurs autres mammifères et oiseaux. Ces noisettes arrivent à maturité en automne.

Cet arbuste requiert le plein soleil, mais peut s’accommoder d'une ombre légère. Il pousse dans divers types de sols, mais a une nette préférence pour ceux qui sont meubles et surtout bien drainés. Ses racines sont drageonnantes et ont tendance à créer des fourrés.

Le noisetier d'Amérique est un parfait candidat en agroforesterie, lui qui peut être employé dans les haies nourricières par exemple.