Arboquebecium

Prunus serotina

Cerisier tardif

Fiche complète

7,95 $

Ajouter

Disponibilité

En stock

Zone de rusticité

2b (ref. Hydro-Québec)

Provenance de l'espèce

Est de l'Amérique du Nord et Amérique centrale

Arbre mère situé à

Sherbrooke, Québec

Le cerisier tardif - ou cerisier noir - est un arbre très apprécié des ébénistes. Bien avant d'être apprécié ornementalement, il l'est au niveau commercial. Son bois est l'un des plus recherché du continent nord-américain; il a une grande valeur monétaire. Cependant, le cerisier tardif est peu fréquent dans les aménagements paysagers. Les pépinières ne l'offrent généralement pas en grandes quantités...

Cet arbre est peu exigeant en matière de sols. En effet, il pousse bien dans les sols secs et sablonneux - ou graveleux - mais tout autant dans les sols humides de texture variée. Cependant, il requiert un ensoleillement maximal. Il est légèrement sensible aux conditions urbaines, mais supporte bien les sels déglaçage.

L'écorce des arbres adultes est très écailleuse et très foncée aussi. Au printemps, après la feuillaison, l'arbre se pare de fleurs, réunies en longues grappes pendantes et légèrement odoriférantes. Vers la fin de l'été, on peut voir plusieurs fruits (drupes) sur l'arbre qui auront tôt fait d'attirer les oiseaux qui en sont friands. Ces mêmes fruits sont utilisés pour parfumer le kirsch et le rhum entre autres. Quant à l'écorce, elle est sédative et tonique (Thüs et Ulrich Leistikow, 2007).