Arboquebecium

Gymnocladus dioicus

Chicot du Canada

Fiche complète

59,95 $

Ajouter

Disponibilité

En stock

Zone de rusticité

3b (ref. University of Kentucky)

Provenance de l'espèce

Midwest états-unien et sud de l'Ontario

Arbre mère situé à

Montréal, Québec
Rabais sur la quantité choisie
5 plants 10 plants 15 plants 20 plants 25 plants
-10% -20% -25% -30% -35%


Sur plusieurs points, le chicot du Canada ressemble au févier épineux... Ce sont, tout d'abord, deux arbres similaires par leur apparence. En effet, tous les deux possèdent des feuilles composées, munies de petites folioles, en plus de faire à peu près la même taille (30 mètres de hauteur).

Tout comme le févier épineux, le chicot du Canada est très tolérant aux conditions urbaines (compactage, sels de déglaçage, pollution atmosphérique).

Même si cet arbre provient du midwest états-unien, il compose bien avec la rigueur du climat québécois et canadien. Aux États-Unis, à l'état sauvage, cet arbre est très rare, mais aujourd'hui, on le voit de plus en plus souvent dans les aménagements paysagers québécois (surtout dans la région montréalaise). Cette popularité s'explique par la beauté de l'arbre en elle-même, ainsi que par sa facilité de culture. Effectivement, la transplantation est décrite comme étant facile. Aucune taille n'est suggérée et il ne serait pas sensible à aucun type de maladies ou d'insectes particuliers.

Cet arbre comporte plusieurs attraits paysagers uniques. On pense notamment à ses feuilles qui peuvent faire près d'un mètre de longueur, ses fruits (gousses) qu'on a pas l'habitude de voir ailleurs ou son écorce à crêtes écailleuses, retroussées vers l'extérieur et aux bords presque tranchants...

À l'heure actuelle, cet arbre est plutôt difficile à trouver dans la plupart des pépinières québécoises. Voilà le bon moment pour vous en procurer un!