Arboquebecium

Juglans cinerea

Noyer cendré

Fiche complète

199,95 $ 149,95 $

Vous économisez 50,00 $ (~25%)

Ajouter

Disponibilité

En stock

Zone de rusticité

3b (ref. Hydro-Québec)

Provenance de l'espèce

Nord-est de l'Amérique du Nord

Arbre mère situé à

Compton, Québec
Rabais sur la quantité choisie
5 plants 10 plants 15 plants 20 plants 25 plants
-10% -20% -25% -30% -35%


Le noyer cendré est le seul représentant indigène du genre noyer au Québec. Il constitue un très bel arbre qui est apprécié tant au niveau paysager qu'au niveau commercial.

Son écorce est particulièrement attrayante, elle qui est gris pâle, à crêtes entrecroisées. L'automne venu, l'arbre produit de longues noix très appréciées des écureuils. À noter que les humains aussi apprécient ces noix, puisque les premiers colons nord-américains les utilisaient dans la fabrication de friandises à l'érable et aux noix.

De plus, chaque partie du noyer cendré a une utilité quelconque. Le brou (la chair) qui enveloppe la noix peut être utilisé pour fabriquer de la teinture. La coque de la noix peut être broyée, afin d'en faire une composante qui entrera dans les mélanges de sables abrasifs (sandblast). Le bois, lui, même s'il n'est pas d'aussi bonne qualité que le bois du noyer noir, est très apprécié de la grande majorité des ébénistes, puisqu'il se travaille très bien. Les feuilles peuvent, elles aussi, avoir leur utilité en médecine douce (cure parasiticide entre autres).

Attention cependant de ne pas planter cet arbre près d'un potager ou d'autres plantes affectionnées, car les racines et les feuilles sécrètent une substance, la juglone, qui peut inhiber la croissance des végétaux adjacents.

--
cm ↕︎ : hauteur du plant

multicell. : motte emballée provenant d'un plateau multicellulaire
pot 1 gal. : motte emballée provenant d'un pot ayant un volume de un gallon